L'artiste Thomas Ruff

Publié le par Lycée Henri Wallon

L'artiste Thomas Ruff

Thomas Ruff est un Allemand, né le 10 février 1958 à Zell am Harmersback.

Thomas Ruff a étudié la photographie de 1977 à 1985  à la Kunstakademie Düsseldorf

Pendant ses études à Düsseldorf, Ruff développe sa méthode de photographie en série conceptuelle.

Ses portraits sont montrés sans aucune expression de la moindre émotion, en grand format et haute résolution avec de nombreux détails mais dans le style des photos d'identité des passeports.

Voici cinq portraits de Thomas Ruff.

 

 

 

 

 

Nous avons choisi ces portraits car ce sont tous des portraits qui nous laissent imaginer la personnalité de ces gens, de plus ils évoquent tous un ressenti différent comme la tristesse, la joie ou la solitude.

 

 

Démarche artistique.

 

Thomas Ruff dès ses premières œuvres fit sienne la méthode de la nouvelle objectivité. Après 1981, il commence ses premiers portraits. Ces derniers sont caractérisés par une absence d’expression des visages. Lors de ces clichés, il demande aux modèles de le "regarder avec beaucoup d’assurance". Les sujets de ces portraits de grandes tailles ( 210cm x 165 cm) sont principalement de jeunes hommes et de jeunes femmes, photographiés frontalement. Aucune expression de visage n'est retranscrite. Le visage est comme figé, le regard est vide. Ces portraits nous font penser à des photos d’identité ( visage de face, fond uni). Il n’ y a toujours pas d’histoires, d’indices sur l’identité sociologique des personnes. Ce dernier pensait que l’appareil photographique serait susceptible de donner une vision objective et sans affect de la réalité. En effet, les visages ne montrent aucune tristesse, aucune joie, aucune peur. Ils sont comme anonyme. Thomas Ruff affirme l’incapacité de la photographie à capturer le réel.

 

Analyse d'un des portrait de Thomas Ruff.

 

Sur ce portrait, qui ressemble d'ailleurs beaucoup à une photo de carte d'identité, cette femme semble mélancolique elle a le visage fermé, elle est comme dépourvu de sentiments. Son regard est fixé sur l'objectif mais elle ne semble pas enthousiaste. Ce portrait nous laisse imaginer le caractère et la personnalité de cette femme aux allures androgyne.

 

Article de  Valentine et  Océane de seconde 5.

 

Commenter cet article