Documentaliste au lycée Wallon

Publié le par Lycée Henri Wallon

Documentaliste au lycée Wallon

Pour cette mini interview nous avons décidé d’interviewer Élisabeth, une documentaliste du lycée Wallon.


 

Elle nous a raconté sa vie au lycée, son travail et nous a parlé de sa vie privée.

Élisabeth a choisi ce métier car elle aime beaucoup les livres, et les recherches sur internet … Elle a des taches variées comme les arrivages de nouveaux livres, jeter les plus vieux, les enregistrer, ranger les livres, elle aime d’autant plus ce métier car elle est en contact avec les élèves.

 

Elle a toujours voulu travailler au contact des livres, si elle avait eu le choix elle aurait voulu faire bibliothécaire, cependant elle ne regrette pas son poste actuel. Avant d’exercer le métier de documentaliste elle a travaillé dans l'intendance. Elle utilise surtout l'ordinateur pour la gestion, les achats de livres ( notamment à l’Étiquette ) .

 

Le métier de documentaliste est très varié : elle informe, aide les élèves pour les recherches, elle achète les livres, fait la gestion et met en place des expositions.

Pour faire documentaliste il faut obtenir un CAPES en documentation. C'est une formation Bac+4 qui équivaut aux études d' un professeur. Pour obtenir un poste, plus on a de points plus on a de chances d'obtenir un poste près de chez soi. Élisabeth habite à 15km de son lieu de travail.

 

Comme dans tout métier il y a des avantages ainsi que des inconvénients :

Élisabeth a la chance d'être épaulée par Laurent. Ensemble ils s'arrangent pour les horaires et la gestion du CDI.

Elle n'a pas la même relation avec les élèves que les professeurs, elle peut parler plus facilement avec eux, leur donner des explications. Le seul point négatif selon elle c'est le bruit qui est très fatiguant. L'emploi du temps d' Élisabeth est très chargé, elle doit assurer 30 h par semaine avec le CDI ouvert de 8h à 18h tous les jours. C'est notamment ici qu'elle a de la chance d'avoir un collègue. Ils se partagent le travail afin que l'un prenne le matin et l'autre l'après midi.

Son métier empiète rarement sur sa vie privée car c'est plus un plaisir qu'un travail ( lire des livres ). Elle a une fille.

Grâce à cette interview on a pu découvrir beaucoup mieux le métier de documentaliste. On remercie Élisabeth de nous avoir accordé un peu de temps pour ce projet.

 

Réalisé par  Ségolène et Sephora de 2nd 1.

 

Commenter cet article